Les agrès de la gymnastique artistique

1. Le saut

C’est un agrès de vitesse et d’explosivité !!! Car après une course d’élan de 25 mètres (maximum), la gymnaste prend appel sur un tremplin placé juste devant la table de saut, puis effectue un bref appui sur la table qui lui permet de s’élever afin d’exécuter la figure acrobatique de son choix.
Pour que le saut soit validé, il est impératif que la réception se fasse sur les pieds.

Je vous rappelle que sur cet agrès sont évalués :

  • la complexité du saut,
  • la tenue du corps,
  • la hauteur et la longueur du saut
  • ainsi que le dynamisme global de la prestation.

Pour cela, les juges observent 4 phases différentes du saut :

  • le 1er envol, qui se situe entre l’impulsion sur le tremplin et la phase d’appui
  • la phase d’appui sur la table
  • le 2e envol
  • et enfin la réception, qui doit être la plus stable possible

Pour la petite histoire…

La table de saut a remplacé le saut de cheval après les JO de Sidney en 2000. Elle a permis une grande évolution de la discipline grâce à une sécurité renforcée et un agrès beaucoup plus dynamique.

Hauteur de la table : 1m25 (hauteur mesurée au milieu du plateau)

Tapis de réception : 20cm d’épaisseur + 1 surtapis de 10cm plus moelleux

Les grandes spécialistes

  • Cheng Fei (Chine),
  • Alicia Sacramone (USA),
  • Oksana Chusovitina (Allemagne),
  • Aliya Mustafina (Russie)

 

2. Les barres asymétriques

C’est sans aucun conteste l’agrès le plus spectaculaire de la gym féminine… mais aussi le plus difficile !
L’apprentissage y est très long et il faut effectuer de nombreuses répétitions pour réussir à réaliser les différents éléments demandés par le code de pointage.

C’est un agrès qui requiert de très bonnes qualités physiques, mais aussi beaucoup de concentration et du courage.

Descriptif de l’appareil

Les barres sont en bois avec des armatures en fibre de verre. Il y a une barre inférieure, située à 1m70 du sol et une barre supérieure placée à 2m50 du sol. Les 2 barres sont parallèles et avec un écartement maximal de 1m80.

Aujourd’hui, la grande majorité des gymnastes utilisent des maniques pour protéger leurs mains ainsi que de la magnésie, souvent mélangée avec de l’eau ou du miel, pour avoir une meilleure adhérence.

La gymnaste doit évoluer sur les deux barres, sans jamais s’arrêter, en alternant des phases d’appui, d’envol et de suspension. Le mouvement est composé de 8 éléments minimum dont des lâchés, des changements de face, des tours proches et des grands tours.

 

Les grandes spécialistes

  • Kexin He (Chine),
  • Beth Tweedle (Grande Bretagne),
  • Nastia Liukin (USA),
  • Aliya Mustafina (Russie),
  • Youna Dufournet (France)

 

 

3. La poutre

Agrès d’équilibre par excellence. Ce n’est vraiment pas le moment d’être maladroite ;-)

Descriptif de l’appareil

La poutre mesure 5m de long pour seulement 10cm de large. Cet agrès est souvent redouté par les gymnastes, car le risque de chute est important mais il ne demande pas de qualité très particulière et l’apprentissage y est assez rapide.

 

La gymnaste doit exécuter un enchainement d’1min30 maximum dans lequel elle doit intégrer des éléments acrobatiques et gymniques.

Les juges évaluent la stabilité de l’enchainement, la bonne exécution des éléments acrobatiques… mais aussi la valeur artistique du mouvement.

Rythme, assurance et concentration sont les maitres mots pour réussir sur cet appareil que l’on considère souvent en compétition comme l’agrès de vérité !

Les grandes spécialistes

  • Linlin Deng (Chine),
  • Ana Porgras (Roumanie),
  • Rebecca Bross (USA),
  • Anna Dementyeva (Russie).

 

4. Le sol

C’est l’agrès le plus apprécié des spectateurs mais souvent également des gymnastes. Il permet une grande liberté d’expression et la mise en valeur des aptitudes de chacune.

Descriptif de l’appareil

Sur un praticable dynamique de 12m sur 12m, les gymnastes effectuent, en musique, un enchainement alternant les éléments acrobatiques, gymniques et de la chorégraphie.

Les gymnastes enchainent les éléments acrobatiques, au maximum de 4, dans les diagonales du praticable, qu’elles alternent avec des passages chorégraphiques, des sauts et des pivots.

 

Les grandes spécialistes

  • Cheng Fei (Chine),
  • Sandra Izbasa (Roumanie),
  • Lauren Mitchell (Australie),
  • Aliya Mustafina (Russie).
Fête du club : nouvelle photo 3 mois
Inscriptions 3 mois
Team Fitness et 3 autres 5 mois
Maïly Vasconcelos et 12 autres 5 mois
Région équipes 6 mois
Questionnaire Petite Enfance 7 mois
Compétitions 7 mois
Angelique Castex est devenu membre 8 mois
Championnat Départemental par équipe : résumé 9 mois
Championnat Départemental 9 mois
Noël du club - Partie 2 : nouvelles photos 9 mois
Noël du club - Partie 2 9 mois
Noël 2016 Partie 1 : nouvelles photos 9 mois
Noël 2016 Partie 1 9 mois
Noël 2016 Partie 1 9 mois

MERCI

Grâce à vous, notre site internet vit bien.... nous sommes classés dans les 10 meilleurs sites visités
de Seine-et-Marne ! 


Merci à vous, et continuons sur cette lancée !

ON SE MODERNISE !

 

Retrouvez nous tout de suite sur notre nouvelle page facebook :

Mitry-Mory gymnastique :)